Numéro spécial « Extrêmes droites »

Résister en féministes

Soutenez la parution de notre prochain numéro consacré à la lutte contre les partis et grou­pus­cules véhi­cu­lant des idées racistes, sexistes et LGBTphobes.

Un numéro spécial entièrement consacré aux extrêmes droites et aux moyens d’y résister.

C’est en juillet 2023, quelques semaines après la mort de Nahel Merzouk, que nous avons commencé à tra­vailler à un numéro spécial de La Déferlante. Ce numéro entier – 144 pages – que nous sommes en train de fabriquer parlera des extrêmes droites à travers le prisme habituel de La Déferlante : celui du genre et des luttes fémi­nistes inter­sec­tion­nelles et LGBT+.

Ce  numéro mêlera les voix mili­tantes – dont Assa Traoré du Collectif La Vérité pour Adama, Maud Royer, pré­si­dente de l’association Toutes des femmes, Sophie Binet, secré­taire générale de la CGT ou Sihame Assbague, jour­na­liste et militante anti­ra­ciste – à celles des uni­ver­si­taires – la socio­logue Kaoutar Harchi, la politiste Nonna Mayer, la socio-historienne Magali Della Sudda ou Maboula Soumahoro, maîtresse de confé­rences en civi­li­sa­tion américaine.

Cette Déferlante spéciale a aussi été pensée pour fournir des outils : des chiffres, un glossaire, des réfé­rences d’ouvrages, de films et de podcasts. Comme un guide de survie en milieu hostile. Parce que, aujourd’­hui, nous avons plus que jamais besoin de ces outils pour lutter.

Dans les cortèges, « Siamo tutte anti­fas­ciste » résonne avec une nouvelle force. Comme l’écrit Costanza Spina, qui signera dans ce numéro un article sur l’histoire de ce cri de ral­lie­ment : « Il est urgent de nous réap­pro­prier ce slogan et de créer un front anti­fas­ciste queer et féministe ». Quoi qu’il arrive, La Déferlante en fera partie.

Couverture du numéro "Résister en féministes"

Son coût : environ 150 000 euros.

Le coût de fabri­ca­tion d’un numéro de La Déferlante est habi­tuel­le­ment de 80 000 euros. Pour ce numéro spécial « Résister en fémi­nistes », nous avons prévu un budget excep­tion­nel pour assurer la rédaction, l’édition, la création graphique, la fabri­ca­tion et la diffusion de ce numéro spécial :

💜 un an de travail jour­na­lis­tique qui a mobilisé plus d’une cin­quan­taine de personnes — illus­tra­trices, auteur·ices, jour­na­listes, pho­to­graphes, cor­rec­trices, graphistes…

💜 un grand événement en septembre pour sa sortie

💜 une série de news­let­ters spéciales sur les résis­tances fémi­nistes que vous pourrez lire cet été

💜 des vidéos qui seront diffusées sur nos réseaux sociaux

Comment soutenir le projet ?

Faites un don à la Déferlante

Vos dons nous serviront à financer la création de ce numéro, et à rémunérer les équipes qui par­ti­cipent à l’élaboration du numéro « Résister en féministe ».

Tous les dons réalisés à La Déferlante sont défis­ca­li­sés à hauteur de 66 %. Par exemple, si vous donnez 200 euros, cela vous reviendra en réalité à 68 euros après déduction d’impôts. Vous pouvez donner à partir de 3 euros.

Abonnez-vous !

Le meilleur moyen de nous soutenir sur le long terme est de vous abonner à notre revue. L’abonnement à durée libre est l’abonnement béné­fi­ciant du tarif le plus bas, chaque numéro vous revenant à 15€ au lieu de 19€. Si vous vous abonnez main­te­nant, votre abon­ne­ment com­men­ce­ra avec le numéro 14, « Dessiner, esquisses d’une éman­ci­pa­tion ». Vous recevrez le numéro 15 « Résister contre l’extrême droite » dans le courant du mois d’août, avant sa parution en librairie.

Vous n’avez pas les moyens de nous aider financièrement ?

Ne vous inquiétez pas ! Parler de ce prochain numéro autour de vous, ou partager cette page sur les réseaux sociaux, c’est déjà beaucoup nous aider.

Résister en féministes

Nos articles déjà publiés sur la lutte contre l’extrême droite

Entrer dans la bataille

Entrer dans la bataille

En prenant la décision de dissoudre l’Assemblée nationale après la victoire de l’extrême droite à l’élection euro­péenne du 9 juin, le président de la République, Emmanuel Macron nous a jeté·es sous les roues d’un train lancé à pleine vitesse. Depuis dimanche soir,…

Les ressources contre l’extrême droite

Les ressources contre l’extrême droite

En prenant la décision de dissoudre l’Assemblée nationale après la victoire de l’extrême droite à l’élection euro­péenne du 9 juin, le président de la République, Emmanuel Macron nous a jeté·es sous les roues d’un train lancé à pleine vitesse. Depuis dimanche soir,…

Mineur·es trans : démonter les arguments transphobes

Mineur·es trans : démonter les arguments transphobes

En mars dernier est paru le rapport « La tran­si­den­ti­fi­ca­tion des mineurs », produit par des sénateur·ices Les Républicains (LR). Les sites d’information Les Jours et Mediapart l’épinglent pour son absence de métho­do­lo­gie et de rigueur scien­ti­fique. On apprend aussi…

Amérique latine : les féministes face à la montée de l’extrême droite

Amérique latine : les féministes face à la montée de l’extrême droite

Le président du Chili peine à faire voter des avancées fémi­nistes Le Chili est toujours régi par la Constitution datant de la dictature de Pinochet. Gabriel Boric, président auto­pro­cla­mé « féministe et socia­liste », au pouvoir depuis deux ans, n’a pas réussi à faire…

Comment répondre à la violence d’État ?

Comment répondre à la violence d’État ?

Wiam Berhouma est pro­fes­seure d’anglais mandatée à la com­mis­sion anti­ra­ciste de Sud éducation, fait partie de la com­mis­sion de sud éducation 93 et est maire adjointe déléguée à la culture de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). Militante anti­ra­ciste depuis une dizaine…

Des questions ?

Je suis abonné·e, ce numéro spécial est-il inclus dans mon offre d’abonnement ?

Oui ! Ce numéro spécial est inclus dans votre abon­ne­ment. Vous le recevrez dans la deuxième quinzaine d’août.

Si je suis abonné·e, quand vais-je recevoir ce numéro spécial ?

Vous recevrez ce numéro spécial dans la deuxième quinzaine du mois d’août.

Quand est prévue la sortie en librairie ? 

La sortie du numéro 15 en librairie est prévue au vendredi 30 août 2024. Si vous souhaitez le recevoir avant cette date, vous pouvez souscrire à un abon­ne­ment. Vous pourrez aussi l’acheter à l’unité sur notre site à partir de la fin juillet.

Les dons sont-ils défiscalisés ? 

Oui ! Tous les dons sont défis­ca­li­sés à hauteur de 66%. Ainsi, si vous donnez 100€ à La Déferlante, votre don vous coûtera réel­le­ment 34€ après déduction fiscale.

Pourquoi faire un don à La Déferlante ?

Vos dons nous serviront à financer la création de ce numéro, et à rémunérer les équipes qui par­ti­cipent à l’élaboration du numéro « Résister en fémi­nistes ». Ce numéro spécial nécessite des moyens sup­plé­men­taires en terme de rédaction, d’édition, de création graphique et de fabri­ca­tion et diffusion de ce numéro spécial. De plus, ce numéro sera soutenu par des contenus spéciaux sur les réseaux sociaux, une série de news­let­ters sur les résis­tances fémi­nistes à découvrir cet été, et un grand évènement de lancement en septembre.

Pouvez-vous m’en dire plus sur la plateforme de don “J’aime l’info” ?

C’est la pla­te­forme de don choisie par La Déferlante. « J’aime l’info » soutien le plu­ra­lisme de la presse indé­pen­dante, valeurs essen­tielles de notre média, et permet la défis­ca­li­sa­tion des dons que vous faites à La Déferlante.
J’aime l’info est une asso­cia­tion loi 1901 reconnue d’intérêt général. Elle a pour objet le soutien au plu­ra­lisme de l’information et la défense d’une presse numérique indé­pen­dante et de qualité.
J’aime l’info met à la dis­po­si­tion des éditeurs de presse une pla­te­forme de collecte de dons qui permet aux lecteurs d’ap­por­ter leur soutien à un ou plusieurs sites d’in­for­ma­tion et de contri­buer ainsi au déve­lop­pe­ment de leur modèle éco­no­mique.
Pour les sites dits d’in­for­ma­tion politique et générale, chaque donateur bénéficie d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal émis par J’aime l’info. Pour plus d’information, rendez-vous sur jaimelinfo.fr

À qui appartient La Déferlante ? 

La Déferlante est un média indé­pen­dant et sans publicité, qui n’est pas détenu par de grands action­naires. Les quatre cofon­da­trices détiennent 77% du capital de La Déferlante. 16% appar­tient aux lecteur·ices et soutiens de La Déferlante, et 7% appar­tient aux premières action­naires qui avaient participé à la première levée de fond. La Déferlante suit donc un modèle d’entrepreneuriat féministe, collectif et col­la­bo­ra­tif, avec nos lecteur·ices, et tous·tes celles et ceux qui nous sou­tiennent. Notre indé­pen­dance est conservée grâce à la grande pluralité des voix qui portent notre média.

Quelles sont les sources de revenus de La Déferlante ? 

La Déferlante est un média féministe indé­pen­dant et sans publicité. Cela signifie que notre média n’appartient à aucun grand groupe média­tique et que nous n’acceptons pas les col­la­bo­ra­tions à fins com­mer­ciales. Les lecteur·ices de La Déferlante sont la prin­ci­pale source de finan­ce­ment de notre média. Cette indé­pen­dance garantit la pluralité des voix repré­sen­tées dans la revue.
Les revenus de La Déferlante sont ainsi prin­ci­pa­le­ment composés des abon­ne­ments et des ventes en librairie de nos revues et livres. Le meilleur moyen de nous soutenir est donc de vous abonner, ou de nous faire un don si vous avez déjà un abonnement.

J’ai un truc à vous dire, où vous contacter ? 

Pour toute demande, n’hésitez pas à nous contacter par e‑mail à l’adresse [email protected].

Restez informé·e
de la sortie de ce numéro

En vous ins­cri­vant à la news­let­ter de La Déferlante, nous aurez accès aux articles publiés cet été sur l’extrême droite.