p

Événement — 22 février 2022 à 19h30

Lancement du numé­ro 5

Avec Rokhaya Diallo et Tal Madesta

Parler, les voix de l’émancipation 

 La prise de parole dans l’espace social est un enjeu de pou­voir et un mar­queur de genre, de classe et de race. Comment prendre la parole quand on appar­tient à un groupe mino­ri­sé ? Comment la parole peut-elle être éman­ci­pa­trice ? Comment arti­cu­ler la parole intime et l’engagement ?

Pour fêter la sor­tie de La Déferlante #5, qui a pour thème PARLER, nous vous avons pro­po­sé une ren­contre inédite, dif­fu­sée en ligne et en direct, entre la jour­na­liste et réa­li­sa­trice Rokhaya Diallo et le jour­na­liste et auteur Tal Madesta.

Animée par Lucie Geffroy, coré­dac­trice en chef de La Déferlante, la ren­contre était enre­gis­trée à Paris au Café Mona.
Retrouvez le replay vidéo de cet évé­ne­ment ci-dessous.

Pour ne pas man­quer nos pro­chains évé­ne­ments, ins­cri­vez vous à notre news­let­ter.

Les intervenant·es

Rokhaya Diallo

Chroniqueuse et jour­na­liste enga­gée, Rokhaya Diallo incarne depuis une dizaine d’années le renou­veau des luttes anti­ra­cistes en France. Elle vient de publier aux édi­tions First, Kiffe ta race, issu du pod­cast du même nom qu’elle anime avec Grace Ly.

Dans La Déferlante #5 elle s’entretient avec l’actrice Adèle Haenel dans notre rubrique Rencontre.

 

Photo : Marie Rouge

Tal Madesta

Tal Madesta est jour­na­liste indé­pen­dant. Il a mili­té au sein du mou­ve­ment des col­lages contre les vio­lences sexistes. Il par­ti­cipe à XY Media, média audio­vi­suel trans­fé­mi­niste et publie cette année son pre­mier essai Désirer à tout prix (Binge Audio Éditions, avril 2022.

Dans La Déferlante #5 , il signe une chro­nique inti­tu­lée « Accepter que femme n’est pas mon che­min » dans laquelle il revient sur sa tran­si­tion de genre.

Photo : Nanténé Traoré

Numéro 5 — Mars 2022

Parler

Dans ce numé­ro, retrou­vez la ren­contre inédite entre l’actrice Adèle Haenel et la jour­na­liste Rokhaya, un repor­tage sur les col­lec­tifs de col­lages fémi­nistes, une carte blanche sur l’écrivaine Sylvia Plath, et notre dos­sier inti­tu­lé « Parler : les voix de l’émancipation ».