p

« Physiquement, j’ai changé parce que je suis fière de moi »

par

Pendant deux ans, 19 femmes de chambre et gou­ver­nantes de l’hôtel Ibis Batignolles à Paris ont arrêté tota­le­ment de tra­vailler pour dénoncer leurs condi­tions de tra­vail et leur sous-rémunération. Le 25 mai 2021, après une grève his­to­rique, elles ont obte­nu gain de cause sur toutes leurs reven­di­ca­tions. Le témoi­gnage de l’une d’entre elle : Rachel Kéké. 

« Physiquement, j’ai chan­gé parce que je suis fière de moi. Et sur­tout fière de par­ler de notre vic­toire, de notre lutte, de tout ce qu’on a tra­versé. On nous a infantilisées, on nous a piétinées parce qu’on réclamait notre droit. Quand on tient, quand on gagne, on est plus élégantes. On marche la tête haute, on chante, on est rayon­nantes. Tout le monde me le dit et moi je réponds: “C’est la victoire !”» […]

Lire cet article

Retrouvez cet article dans la revue papier La Déferlante n°3, parue en septembre 2021. La Déferlante est une revue trimestrielle indépendante consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle raconte les luttes et les débats qui secouent notre société.