Trouver sa voix

par

Aimée Thirion

À Lille, une ortho­pho­niste accom­pagne des per­sonnes trans dans la recherche de leur iden­ti­té vocale. Un tra­vail col­la­bo­ra­tif qui peut durer plu­sieurs années et ques­tionne les liens entre voix et genre.

Il est 8 h 20 et nous sommes trois à attendre devant la porte d’un immeuble HLM du quar­tier popu­laire de Moulins, à Lille. Une pho­to­graphe, une jour­na­liste et une personne dont le visage est en par­tie caché sous une écharpe. Une longue queue de che­veux noirs dépasse de son blou­son. Elle nous salue du regard et s’en va patien­ter à l’écart. Quelques minutes plus tard, nous la retrou­vons dans le bureau de l’orthophoniste Juliette Defever. La jeune femme ne veut pas en dire trop sur elle : elle s’appelle Flavie et ter­mine une for­ma­tion en infor­ma­tique. Elle nous confie : « Quand je vous ai vues devant la porte, je ne savais pas si vous étiez les jour­na­listes ou bien des habi­tantes du quar­tier, alors je n’ai pas osé vous par­ler pour ne pas me dévoi­ler. » Pour les femmes trans, la dis­so­nance entre l’apparence phy­sique et la voix est sou­vent un frein aux inter­ac­tions sociales les plus banales. « Quand je passe des coups de fil pour des rendez-vous liés à ma tran­si­tion, je ne sais jamais quoi faire, raconte Flavie. Ce que je vou­drais, c’est avoir des outils pour cali­brer ma voix comme je veux et avoir un cis­pas­sing dans toutes les situa­tions où c’est néces­saire. »

ÉTIRER LES CORDES VOCALES
De 8 h 30 à 17 h 30, ce jour-là, l’orthophoniste enchaîne, sans pause, les séances d’éducation vocale. Les per­sonnes trans qu’elle accueille ont par­fois atten­du plu­sieurs mois avant un pre­mier rendez-vous : les ortho­pho­nistes spécialisé·es dans l’accompagnement des tran­si­tions de genre se comptent, en France, sur les doigts des deux mains.
10 heures. D’une voix appli­quée, Mia, 24 ans, étu­diante en école d’ingénieur·e infor­ma­tique, repro­duit des notes et des intonations. […]

Lire cet article

Retrouvez cet article dans la revue papier La Déferlante n°5, de mars 2021. La Déferlante est une revue trimestrielle indépendante consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle raconte les luttes et les débats qui secouent notre société.