« Il y a de fortes chances pour que je meure un jour de ma relation. Mon nom ne sera pas sur les murs, je ne serai pas dans les décomptes des féminicides : même dans la mort, je n’existerai pas. » Voilà ce que se répétait sans cesse Sophie à l’époque où elle était...