Ursula K. Le Guin, Réinventer le monde

par

Autrice de science-fiction mon­dia­le­ment connue, l’Étatsunienne Ursula K. Le Guin, décé­dée en 2018, a lais­sé une œuvre foi­son­nante, à mi-chemin entre la fan­ta­sy et le mani­feste anar­chiste. Avec son roman Les Dépossédés publié en 1974, dont nous repro­dui­sons ici des extraits, elle offre une uto­pie fémi­niste hors du com­mun et radi­ca­le­ment émancipatrice.

« D’abord créer la dif­fé­rence – pour éta­blir l’étrangeté –, puis lais­ser l’arc élec­trique des émo­tions humaines jaillir et fran­chir le gouffre : ces acro­ba­ties de l’imagination me fas­cinent et me comblent comme peu d’activités savent le faire ». Tel est le pro­gramme que s’est fixé Ursula K. Le Guin dans ses romans. Cette autrice magis­trale, dis­pa­rue en 2018 à 88 ans, a su renou­ve­ler la science- fic­tion (SF), l’ouvrir à d’autres hori­zons en don­nant une place à des per­son­nages et des intrigues loin des pis­to­lets laser et de la testostérone, […]

Lire cet article

Retrouvez cet article dans la revue papier La Déferlante n°4, de décembre 2021. La Déferlante est une revue trimestrielle indépendante consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle raconte les luttes et les débats qui secouent notre société.