Les précieuses pas ridicules

par

Loin de n’être que les sottes dames moquées par Molière, cher­chant à se dis­tin­guer par un lan­gage raf­fi­né et de belles manières, les pré­cieuses reven­di­quaient sur­tout de par­ti­ci­per à la vie lit­té­raire du XVIIe siècle et de vivre en femmes libres. Il était temps de leur redon­ner la parole !

Lire cet article

Retrouvez cet article dans la revue papier La Déferlante n°4, de décembre 2021. La Déferlante est une revue trimestrielle indépendante consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle raconte les luttes et les débats qui secouent notre société.