Vous lisez la newsletter du 11 novembre 2022.

Italie : « Cela fait un bout de temps que la loi sur l’IVG est inopérante »

Le 22 octobre dernier, Giorgia Meloni, candidate du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia, est devenue la première femme à accéder à la tête du gouvernement italien. Loin de constituer une victoire pour les droits des femmes et des personnes LGBT+, sa victoire alourdit encore la menace qui pèse sur les droits reproductifs de l’autre côté des Alpes.

« Je n’ai pas l’intention d’abolir la loi 194 ! Dans quelle langue dois-je le dire ? » Au cours de sa cam­pagne élec­to­rale, Giorgia Meloni s’est défen­due, avec force et à plu­sieurs reprises, de vou­loir modi­fier ou sup­pri­mer la loi qui, depuis 1978, consacre le droit à l’interruption volon­taire de gros­sesse (IVG). « C’est une manière de cal­mer le jeu, avance Marte Manca, membre de l’association fémi­niste Non una di meno (Pas une de moins). Elle veut ras­su­rer l’Europe et se don­ner une appa­rence démo­cra­tique. » La jour­na­liste fémi­niste Loredana Lipperini le rap­pelle : Meloni a triom­phé face à une gauche « en perte d’identité ». Elle sait que, en s’attaquant direc­te­ment à cette loi, elle « condui­rait l’opposition, et une bonne part de la socié­té, à faire front. Je ne crois pas qu’elle leur don­ne­ra ce coup de main », conclut-elle.

À en croire le nou­veau pré­sident du Conseil des ministres – Giorgia Meloni a, dès le départ, for­mu­lé sa fonc­tion au mas­cu­lin dans toutes ses com­mu­ni­ca­tions offi­cielles –, le but est d’appliquer la loi « dans sa tota­li­té », c’est-à-dire, selon ses propres termes, de garan­tir éga­le­ment aux femmes « le droit de ne pas avor­ter ». Un dis­cours qui ne trompe pas les mil­liers de per­sonnes qui, au len­de­main de son élec­tion, fin sep­tembre, sont […]

Giorgia Meloni, la candidate du parti d'extrême droite Fratelli d'Italia, a pris la présidence du Conseil italien le 22 octobre dernier.

Giorgia Meloni, la can­di­date du par­ti d’ex­trême droite Fratelli d’Italia, a pris la pré­si­dence du Conseil ita­lien le 22 octobre dernier.

 

La Déferlante 7 : Réinventer la famille

Découvrez le numéro de rentrée de La Déferlante  !

Un numé­ro 7 de La Déferlante qui explore les mul­tiples manières de faire famille et de réin­ven­ter nos liens affec­tifs en dehors du modèle patriar­cal. A lire aus­si : une ren­contre inédite avec les écri­vaines Lola Lafon et Vanessa Springora, un débat sur la place (ou pas) des hommes dans les com­bats fémi­nistes et une bande des­si­née sur les femmes dans la mafia signée Nine Antico.

⟶ Vous sou­hai­tez rece­voir La Déferlante en avant pre­mière, au tarif de 15 euros (au lieu de 19), et sans enga­ge­ment ? Découvrez notre offre d’abonnement à durée libre.

Retrouvez toutes nos newsletters