Vous lisez la newsletter du 19 août 2022.

Les femmes qui voyagent sont libres

Dans cette dernière newsletter avant la rentrée, nous avons choisi de vous parler de voyage. Longtemps, le fait de partir à laventure a été pensé comme une activité masculine. Pourtant, comme le rappelle l’autrice Lucie Azema, les voyageuses ont toujours existé. Cette adepte du dépaysement, qui a vécu au Liban, en Inde et en Iran, nous explique pourquoi le voyage constitueà ses yeux, une expérience de liberté très précieuse pour les femmes.

Pendant très long­temps, le voyage et la décou­verte dautres cultures ont été pen­sés comme le pré carré des hommes. Comment cela sexplique-t-il ?

Il sagit dune répar­ti­tion sociale de lespace : laven­ture et les espaces infi­nis ont été pen­sés comme lespace des hommes. Tandis que lespace clos – en par­ti­cu­lier le foyer – est consi­dé­ré comme appar­te­nant aux femmes.
On retrouve dans les mythes de très nom­breuses civi­li­sa­tions lidée quun gar­çon doit par­tir à laven­ture pour deve­nir un homme. Dans le monde occi­den­tal, par exemple, Ulysse, le héros de L’Odyssée d’Homère, par­court le bas­sin médi­ter­ra­néen. En miroir, on trouve le per­son­nage de Pénélope, qui reste chez elle à tis­ser et détis­ser son ouvrage afin de lui res­ter fidèle.
En réa­li­té, les femmes ont tou­jours voya­gé. On dit même que le pre­mier récit de voyage est celui dune femme, Égérie, qui a décrit son périple entre­pris en Terre sainte entre 381 et 384. Mais elles nont pas autant voya­gé que les hommes, pour la simple et bonne rai­son quelles ont moins eu accès à l’éducation et que, sou­vent, elles ne dis­po­saient pas de leur propre argent. Quant à celles qui ont effec­ti­ve­ment entre­pris des voyages, elles ont été invi­si­bi­li­sées, et leurs récits ont été moins publiés que ceux des hommes.

Parmi ces aven­tu­rières, les­quelles vous ont le plus mar­quée ?

Je cite­rais Alexandra David-Néel, qui a voya­gé au début du XXe siècle et qui est vrai­ment excep­tion­nelle. Elle a annon­cé à son mari quelle par­tait quelques mois seule­ment, et nest reve­nue que 15 ans plus tard. Cest la pre­mière Européenne à être entrée dans Lhassa, la capi­tale du Tibet, qui était alors inter­dite aux étrangers.
David-Néel est vrai­ment laven­tu­rière la plus célèbre, mais jai décou­vert qu’il y en avait des cen­taines dautres, dont on parle beau­coup moins. Jaime énor­mé­ment Isabelle Eberhardt, qui a voya­gé en Algérie à la fin du XIXe siècle, habillée en cava­lier arabe. La manière dont elle parle des gens tranche com­plè­te­ment avec les récits mas­cu­lins, on sent quelle a une empa­thie et un vrai désir de com­prendre. Et elle a une écri­ture sublime !

NL d'été #3 : Le voyage. Photo de Orientaliste, journaliste et féministe, Alexandra David-Néel

Orientaliste, jour­na­liste et fémi­niste, Alexandra David-Néel a vécu jus­qu’à l’âge de 101 ans. Crédit pho­to : Alamy/Keystone Press

Pour ces femmes, voya­ger était-il une manière de s’affranchir de leur condition ?

Oui, beau­coup de femmes se sont mises à voya­ger car elles voulaient

Couverture La Déferlante #9 - Baiser pour une sexualité qui libère

Précommandez le dernier numéro de La Déferlante  !

Pour ce pre­mier numé­ro de 2023, nous consa­crons notre dos­sier au thème BAISER car, oui la révo­lu­tion sexuelle reste encore à venir ! On y parle de sexo­lo­gie fémi­niste, de dési­rs qui font désordre, on y décons­truit les normes vali­distes et on plonge à pieds joints dans le récit de science-fiction éro­tique « Tout est chaos », signé Wendy Delorme et Elise Bonnard.

⟶ Vous sou­hai­tez rece­voir La Déferlante, au tarif de 15 euros (au lieu de 19), et sans enga­ge­ment ? Découvrez notre offre d’abonnement à durée libre.

Retrouvez toutes nos newsletters

La loi Veil : un symbole encombrant

On célé­brait le 17 jan­vier der­nier les 48 ans de la loi por­tée par Simone Veil, auto­ri­sant les méde­cins à pra­ti­quer des avor­te­ments. Année après année, l’ancienne ministre de la Santé a fini par incar­ner à elle toute seule ce jalon essen­tiel de l’émancipation des Françaises.

En 2023, La Déferlante grandit

Cette année, notre revue fête­ra ses 2 ans. Dans les pro­chains mois, nous lan­ce­rons une mai­son d’édition et pro­cé­de­rons à une levée de fonds pour ren­for­cer notre indé­pen­dance économique. 

Italie : « Cela fait un bout de temps que la loi sur l’IVG est inopérante »

Le 22 octobre der­nier, Giorgia Meloni, can­di­date du par­ti d’extrême droite Fratelli d’Italia, est deve­nue la pre­mière femme à accé­der à la tête du gou­ver­ne­ment ita­lien. Sa vic­toire alour­dit encore la menace qui pèse sur les droits repro­duc­tifs de l’autre côté des Alpes.